Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par alternativesenmedecinegenerale

Médecine de premier recours : La Haute Autorité de Santé montre la voie au gouvernement
Dans son rapport annuel, publié le 27 juin, la HAS décrit avec précision la réforme qui est indispensable à l’amélioration de la qualité et de l’efficience du système de santé français : l’organisation des soins de santé primaire, ou médecine de premier recours, en équipe dans chaque territoire.

La plus haute autorité sanitaire de notre pays associe dans son rapport des recommandations scientifiques sur le bon usage des moyens destinées aux soins et des recommandations sur l’organisation du système de santé.

L'enjeu de la réforme à venir est de garantir à la population, proximité, qualité et accessibilité financière aux soins.
- Proximité : par l’accès sur tout le territoire à un médecin généraliste traitant, travaillant en équipe avec les autres professionnels de proximité, en charge des demandes de soins et de l'organisation des démarches de prévention, de dépistage et d’éducation à la santé. Ce que l'on appelle les soins primaires.
- Qualité : par une médecine de parcours qui démarre avec le médecin généraliste traitant et qui se poursuit par un parcours de santé organisé avec lui, en liaison avec les autres acteurs, spécialistes de ville, secteur hospitalier, mais aussi avec les acteurs de la santé au travail, de la santé scolaire, de la PMI, et de l’ensemble du monde médicosocial.
- Accessibilité financière : MG France demande que la prise en charge du parcours de soins par l'Assurance Maladie solidaire soit totale.

MG France souligne la pertinence, la qualité et le caractère innovant du rapport de la HAS. Il est publié au moment où la ministre de la santé a en main le rapport du Comité des Sages rédigé par M. Alain Cordier, dont la publication est très attendue.



CCP de MG France

Référence du communiqué de presse : N° 267 (à rappeler en cas de demande d'info complémentaire)

Commenter cet article