Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par alternativesenmedecinegenerale

Dans le département de la Loire, il y a 2 centres de régulation libérale : un gaspillage pensent beaucoup !

 

Oui lorsque l'on regarde dans un sens. Mais, il y a toujours une autre façon de voir les choses :

 

il y a une régulation au sud et au nord sur Roanne.


 

Sur le secteur roannais, l'ensemble des médecins généralistes est volontaire pour les gardes : 100% de volontaires : cela doit questionner logiquement : non ? Autre point positif, les MG organisent sur la zone urbaine une garde de jour pour les demandes de soins non programmées ce qui est apprécié par les médecins urgentistes : ils peuvent adresser les patients vers le médecin de ville. 

 

Et bien grace à cette organisation, il y a une qualité de la régulation : elle s'effectue au centre 15 situé au centre hospitalier : il y a donc rencontre entre les permanenciers, les médecins généralistes libéraux et les médecins urgentistes : et se rencontrer pour discuter : c'est la base ! Les médecins qui régulent connaissent les médecins qui sont de garde. Le dialogue est possible : une qualité pour tout le monde. 

 

D'autre part, la thèse "état des lieux et perspectives de la médecine générale en roannais" a retrouvé que de façon statistiquement siginficative : cette organisation contribue à un moindre épuisement professionnnel des MG (malgré des données médicosociales peu favorables). Un médecin qui va bien, soigne mieux ....


 

En régulation, le médecin a le temps d'écouter, conseiller et souvent rassurer : il évite par là des consultations sur le temps de garde : voici des économies !

 

Sauf que l'enveloppe attribuée à l'indemnisation des médecins régulateurs de la région Rhône Alpes a été diminuée : pour optimiser ! Du coup, la régulation sur Roanne est menacée de fermeture. Tout doit être centralisé en un grand centre : où peu de gens se connaissent et où les médecins n'auront pas le temps d"écouter, de conseiller et de rassurer !


 

J'ai l'expérience d'autres secteurs de garde : où par manque de temps (et de moyen), le médecin de régulation renvoie sur le médecin de garde qui réalise les visites, les consultations sans régulation réelle : mais ce coût là (celui des visites et consultation) : c'est une autre enveloppe ! Et pour le médecin qui effectue la garde : c'est un stress supplémentaire ! 

 

 

Donc économie dans l'une et perte dans l'autre....


 

Je regrette une absence de vision globale.

Je regrette qu'un fonctionnement local, mis en place dans les années 80, qui démontre sa pertinence pour les médecins et pour les patients (un délai d'attente bref, une qualité de réponses) ne soit pas soutenu.


Commenter cet article