Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par alternativesenmedecinegenerale

 

 

Le Roannais est un territoire de santé au nord du territoire OUEST défini par l'Agence Régional de Santé : ARS

 

roannais.jpg

 

Ce travail de thèse soutenue en 2010 a été présenté aux élus de notre territoire ainsi que lors des 2 soirées grand public.

 

Il a été réalisé lors de ce travail :

 

– Analyse des conditions socio-démographiques et économiques du territoire.

– Analyse de l'offre de soins dans ce territoire par le biais de  2 enquêtes:
    - Les médecins généralistes du Roannais : quels exercices ? quel épuisement ? quels souhaits futurs ?
    - Les anciens internes de Médecine Générale ayant réalisé des semestres dans le Roannais : que sont-ils devenus ? quels sont leurs attentes ?

 

LES RESULTATS :

 

1 ) Analyse des conditions socio-démographiques et  économiques du Roannais.

 

Les résultats retrouvés à partir de la littérature :

-Une évolution négative de la population.
– Une population toujours plus âgée.
– Une population avec des revenus plutôt faibles.
– Des indicateurs de morbidité et de mortalité défavorables.

 

par ici étude de l'ORS Rhones Alpes de 2007 diagnostic local de santé du territoire

 

 

 

2 ) L'offre de soins dans le Roannais :  les médecins libéraux.

 

Une densité des médecins sur ce territoire plus faible que pour le département de la Loire, de la région Rhône Alpes et de la France métropolitaine.

Respectivement le nombre de MG pour 100 000 habitants :

75 pour le roannais

85 pour la Loire

80 pour la région

87 pour la métropole

 

– Les médecins généralistes de premier recours:
     - une faible densité,
     - 25% des MG âgés de 60 ans et plus,
    - une faible part de femmes.


  – Les autres spécialités libérales

 

Résultats (1) de l'enquête auprès des médecins généralistes installés sur le Roannais :


    –  Un exercice en reflet des caractéristiques socio-démographiques du Roannais:
        – exercice seul (> 50%),
        – les conjointes collaboratrices : à savoir les épouses de ces médecins aident et travaillent pour le médecin.
    – Le temps de travail des MG (my 55h/sem.)


Résultats (2):
   
    - Des niveaux d'épuisement professionnel peu élevés : ce résultat est surprenant compte tenu de patients agés, en grande précarité, polypathologiques.

    - Le rôle des relations interprofessionnelles de qualité ont un impact positif statistiquement significatifs sur le bas niveau d'épuisement professionnel. A savoir :
        – régulation libérale : le roannais dispose d'un centre 15 où les médecins généralistes assurent la régulation libérale auprès des permanenciers du centre 15 et du régulateur hospitalier.
        – être maîtres de stage
        – participer à un groupes de pairs.

    - Cependant, 13% souhaitent quitter la profession avant leur retraite si aucune amélioration de l'exercice n'est amenée d'ici 5 ans...

 

 

 

3 ) Enquête auprès des anciens internes du Roannais: Résultats.

 

 

     -Les anciens internes et le Roannais.

Ils ne connaissaient pas le Roannais pour 80% d'entre eux avant de venir en stage ! Ils en gardent une image positive malgré un caractère isolé.... Ils reconnaissent ne pas avoir pris le temps de le découvrir !


    - Les facteurs influençant le mode d'exercice de ces internes : ils souhaitent !
        – Travailler en équipe de qualité
        – Équilibre privé – professionnel.


    - Les freins à l'installation.
        – l'exercice libéral
        – le travail du conjoint
        – le modèle des ainés qui n'attire plus.

 

LA DISCUSSION :

 

– Observation démographique de la médecine générale de premier recours:


    - diplômés en MG ≠ MG de premier recours. par exemple : un radiologue ancien généraliste est toujours compté parmi les généralistes.....
    - besoin d'un suivi précis et actualisé. Actuellement, les départs en retraite ont lieu chaque semestre et il y a aussi des dévissages de plaque de MG installés....

 

Il y a surtout pour les zones urbaines une surestimation des MG réellement en activité ! Que ce soit les listes de l'ordre, de l'ARS, de la CPAM : toutes surestiment le nombre de médecins généralistes.

 

–Epuisement professionnel et aspiration des jeunes médecins

 

Les facteurs protecteurs du Burn Out chez les MG installés sont en lien avec les Aspirations des jeunes MG !!!!

    - Équilibre entre vie privée et professionnelle.
    - Le travail en équipe de qualité.

 

les attentes des jeunes médecins et les évolutions actuelles :

 

Gestion du cabinet et mode de rémunération qui sont des freins, voici des pistes pour en "sortir" un peu :
    - Les pôles de santé pluridisciplinaires,
    - Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP),
    - Les centres de santé.


– MSP : ce qui marche / ce qui ne marche pas.
        – projet de santé: implication des professionnels de santé
        – le porteur de projet doit être un professionnel de santé
        – le rôle des élus pour faciliter et soutenir les projets

 

L'accès aux soins primaires pour tous sur ce territoire :

 

 L'accès à des soins de qualité pour tous est menacé à court terme : d'ici 3 à 4 ans :
    - Les besoins en soins du Roannais sont importants de par le vieillissement de la population et la précarité.
    - La question des Inégalités Sociales de Santé est importante sur ce territoire surtout sur la zone urbaine.
    - La pénurie future en MG de premier recours est là.

– Une mutation nécessaire du métier de MG de premier recours est nécessaire pour attirer et péréniser la présence des jeunes médecins.

 

Pour maintenir une offre de soins adaptée aux besoins de la population, il y a des axes d'actions :

    – l'accueil des étudiants en médecine: externes, internes : par une promotion du territoire.

    – concilier la diminution de la démographie médicale et l'accès à des soins de qualité pour tous : par une éducation des patients et une réorganisation des soins avec entre autre la délégation de taches.

    – des nouveaux modes d'exercice, des nouveaux modes de rémunération pour sortir du paiement à l'acte qui ce jour n'est pas satisfaisant pour permettre de relever le défi.

 

En conclusion :

 

– Départs en retraite des MG et cessation d'activité.
–> 25% de départs en retraite d'ici 2015
–> 13% souhaitent dévisser dans les 5 ans à venir


– Il est nécessaire de Ré-enchanter l'exercice de la MG – médecine de famille. Le médecin de famille fait rêver l'étudiant en médecine  ! Alors donnons les moyens d'un exercice qui soit satisfaisant pour nous médecins et surtout pour le patient !


– Le moment du changement est là !

 

C'est pourquoi l'AMGR a été créée dans les suites de ce travail pour ce territoire : pour répondre à ses 4 objectifs !

 

=>Recenser le nombre de MG en activité

 

=>Soutenir les médecins installés

 

=>Accueillir les nouveaux médecins, les étudiants

 

=> Agir avec l'ensemble des citoyens, des élus pour le maintien de l'accès aux soins pour tous

 

 

 

 

Commenter cet article