Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par alternativesenmedecinegenerale

Elle a été éditée il y a plusieurs semaines : mais je tenais à les joindre avant de réagir !

 

La bonne nouvelle c'est que sur le Roannais : cher patient vous n'avez concernant la médecine générale aucune difficulté d'accès aux soins d'un médecin généraliste.

 

A celles et ceux nombreux en difficultés pour trouver un médecin traitant : je vous invite à vous poser la question : où est le problème ???

 

j'ai eu un retour de la rédaction concernant la méthode : et je ne désespère pas d'un droit de réponse car j'apprécie cette association de défense de consommateurs pour son travail.Mais à ce jour, pas de réponse...

 

Mais là, il y a eu erreur en se basant sur les chiffres de la CPAM.

 

Et justement, localement l'AMGR est néée pour travailler entre autre sur la réalité des chiffres des médecins généralistes en exercice rééllement.

 

C'est ainsi que nous sommes partenaires de l'URPS de RA et de l'ARS.

 

Pourquoi ces chiffres inexactes : sur ce sujet :

 

-n'oublions pas l'analyse nationale de François Xavier Schweyer dans l'ouvrage collectif "SINGULIERS GENERALISTES"

-localement après le travail d'une thèse, nous avons poursuivi le travail de recensement en excluant les médecins qualifiés de MG mais qui réalisent un exercice particulier, les diplômes en MG qui ne sont plus des MG mais des radiologues ou autre discipline.

et là, l'écart est suffisant pour que ce territoire passe de bien doté à sous doté.

 

Enfin, je regrette que Que CHOISIR ne réalise pas que


-80% des enfants sont suivis par des MG et non des pédiatres : ce qui change les résultats de la carte

-de même pour le suivi des femmes !

 

En zone rurale et ville moyenne, les gens le savent car c'est leur quotidien qui se passe bien.

 

Nombreuses sont les femmes qui enfant ont été suivi par un MG. Jeune femme enceinte, elles sont suivies par ce même généraliste. Puis, elles lui amènent leur enfant.

Je n'ai pas encore l'âge pour l'avoir vécu : mais pour mes confrères plus âgés : c'est une grande joie dans le quotidien et la prise de conscience que le temps de l'exercice est long et que pas à pas la roue tourne....

 




Commenter cet article