Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par alternativesenmedecinegenerale

 

PLENIERE : ET LES HABITANTS ?



Seine Saint Denis – la place santé :


le CHUC : comité habitants usagers citoyens : une place aux habitants :

oui, mais quelle place des habitants dans la structure ?

Comment prendre en compte les différences ?

Prêt pour la concertation et non pour la co-construction.

A l'usage, cela va et vient pour l'investiment du public.

Travail sur l'aménagement concret.

Pour l'accueil : couleurs vives, banc, bois... Comment être accueilli ? Boissons à prix symbolique. Quelles attentes du public ? Quelles activités de santé ? Des négociations ont pu se faire, des explications se faire : pourquoi ces horraires là de médecin...

Pour l'inauguration : participation des habitants : coconstruction, avec prise de paroles des habitants lors de l'inauguration au même titre que les autres. Proposition d'actions de santé à partir du terrain.

Évaluation avec les habitants : donner du sens : une nouvelle place pour ces personnes investies dans le quartier, prendre confiance en soi.



Institut T. Renaudot : les habitants, acteurs de santé

démarche en santé communautaire : un réseau de partenaires et de professionnels.

Lieu de formation.

Place des usagers vu par les usagers : toute politique locale de santé repose sur élus, professionnels et les usager. Ils apportent leur expertise. Le parcours de soins, un parcours de vie et par là un parcours de santé. Il ne s'agit pas de culpabiliser les personnes. Mais de s'approprier un parcours . Deux impératifs : lever les freins qui mettent la distance entre usagers et professionnels, la participation des habitants améliore la santé d'un territoire. Ils sont acteurs. Participer oui mais comment ?



Président du CISS régional

Le CISS : 23 collectifs régionaux : défense des droits, accès aux soins, participation à la réflexion avec les institutions. La participation aux MSP des habitants préfigure l'avenir de l'offre de soins. Action actuelle avec l'ARS, avec les asso de pôle de santé. Cette présence des habitants dans le projet est une action citoyenne, une lutte.

Temps de questions : c'est compliqué, demande du temps, et une action bien en lien avec le terrain.



Commenter cet article