Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par alternativesenmedecinegenerale

Concernant les consultations privées en milieu hospitalier, comme pour moi, le problème est à prendre de façon plus global : j'y ai participé : et vous ?

 

Mes contributions : pour vous donner l'envie ? !

 

L'interdiction du dépassement d’honoraires sera logique dans une vision globale du problème : quels revenus pour nos médecins ?

Les dépassements d’honoraires sont le plus souvent injustifiés chez nos confrères compte tenu de leurs revenus. Mais dans une société du toujours plus de revenus : les médecins sont à l'image de la société. Ils en veulent toujours plus...

Les médecins généralistes de secteur 1 (aucun dépassement d’honoraires) effectuent une mission de service publique à moindre coût pour l'état : pas de prise en charge de l'assurance maladie, ni de la retraite.... Et cette profession, malgré une crise de vocations en lien avec les conditions d'exercice pénibles, continuent à attirer des jeunes médecins qui s'installent actuellement en milieu semi rural (chiffres de l'atlas de la démo médicale de l'ordre) : preuve en est que les médecins ne sont pas tous liés à l'argent !

 

Les médecins généralistes font parti des 3 revenus les plus bas des médecins : les radiologues sont les mieux payés (une fois les coûts enlevés) : il y a des écarts qui sont trop importants.

Pour les réduire : il y a 2 façons : diminuer les revenus des plus hauts et augmenter les plus bas.
En tant que médecin généraliste, je défends une amélioration de nos conditions d'exercice et donc de la qualité de la prise en charge de nos patients, par une augmentation de nos moyens : mais qui paye ? Nous sommes des libéraux avec un acte à 23 euros. Les centres de santé payés à l'acte, comme nous, sont tous déficitaires parce qu'ils financent des moyens meilleurs que nous...

 

Tant qu'il y aura de tels écarts de revenus dans notre profession : il y aura toujours l'envie d'en avoir plus pour certains !

Alors à quand la question ouverte :

 

quels revenus pour les médecins ? Dans une société de traders impunis.... un autre débat !

 

 

Pour rejoindre le débat c'est par là


 


Commenter cet article